Faire la grasse matinée

Au début du XVIe siècle, on disait « dormir la gras matinée ».

Le terme ‘gras’ peut ici être compris comme associé à une chose molle et onctueuse, comme peut l’être un lit dans lequel on se prélasse longuement avec volupté (Ben oui!). Mais il peut aussi venir du latin crassus ou « épais », pour désigner une matinée plus ‘épaisse’ que les autres parce qu’elle se prolonge.

Bref! ce matin nous avons fait « la grasse matinée », c’est à dire que nous sommes resté au lit après notre réveil  et pas mal plus tard que notre heure habituelle. La seule raison qui nous a motivé à nous pousser hors du lit, fût cette idée de manger un « grilled cheese » maison pas piqué des vers. (faudra que j’explique à Akim cette expression).

La poêle sur le feu, je beurre les tranches de pain de chaque coté, j’ajoute un peu de notre compote aux pommes, des tranches de jambon, du chedard vieilli et Hop! c’est le temps de se faire griller lentement mais surement.

Voici le résultat:

wp-1474732718535.jpg

Et c’est aussi bon que c’est beau…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s